Guide d’initiation sur le power vaping

Vapoter en faisant de gros nuages de vapeurs est aujourd’hui la passion de nombreux e-fumeurs. Cette manière d’utiliser la cigarette électronique est appelée power vaping. C’est une mode venue d’Asie qui a été vulgarisée par les vapoteurs américains. Même si ce mode de vape semble très attrayant, il faut avoir le matériel et la technique adaptés pour se lancer.

Le power vaping, c’est quoi concrètement ?


Le power vaping est une pratique née aux Philippines. Elle a été popularisée par la culture vape américaine et surtout par les différents concours réalisés par les vapoteurs.


Sur ces sites, on retrouve des vidéos de démonstration de power vaping. Mais concrètement, en quoi consiste le power vaping. C’est une pratique qui consiste à faire de grosses vapeurs avec sa cigarette électronique.


Le but ici étant de faire la vapeur la plus grosse qui soit. Les vidéos de power vaping sont très appréciés des vapoteurs. Sur YouTube, la vidéo évoquant le power vaping qui a eu plus de visibilité totalise près de 2 millions de vues.

Faire de gros nuages avec sa cigarette électronique nécessite un certain savoir-faire. Dans le même temps, il est crucial de disposer d’un équipement particulier de vape. En effet, pour réussir cette technique, l’idéal serait de vous orienter vers les appareils qui sont plus adaptés pour produire de gros nuages.


La technique d’inhalation pour réaliser le power vaping est particulière. Le vapoteur doit nécessairement faire de la vape directe encore connue sous le nom de vape DL. Comme précisé plus haut, l’équipement utilisé pour le power vaping doit être très spécial et adapté pour cette forme de vapotage.

qu'est ce que le power vaping

Quel est le matériel adapté pour faire du power vaping ?

Réaliser des vape tricks avec sa cigarette électronique nécessite un matériel particulier. Il est indispensable de bien choisir son équipement de vape pour pouvoir produire facilement de grosses vapeurs. C’est seulement de cette manière que vous serez en mesure de faire de belles figures et d’impressionner votre public.


Que choisir entre mod méca et mod élec ?

Pour produire de grosses vapeurs, il est préférable d’avoir une machine très puissante. Dans ce domaine, il faut avouer que les mods électro ou box ne font pas le poids. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’opter pour un mod méca.

En plus d’être très puissants, les cigarettes électroniques de ce type sont capables de vous fournir de très grosses vapeurs. Lors du choix de votre équipement de vape, il faut préférer un modèle qui ne chauffe pas trop.


Est-ce qu’on peut utiliser un pod pour faire du power vaping ?

Lorsque le pod fut créé, il n’était pas très puissant. Mais, les fabricants n’ont pas hésité à rendre cet équipement plus puissant. Il est donc capable de fournir de gros nuages comme les autres modèles de cigarettes électroniques.

Pour faire du power vaping, le mieux serait de ne pas recourir à un pod. Ce genre de cigarettes électroniques ne pourra pas être plus puissant qu’une ecig de mod méca avec certaines particularités.

D’un autre côté, il faut bien reconnaitre que l’autonomie des pods n’est pas très grande. Pour faire du power vaping, vous avez besoin d’un équipement qui puisse tenir sur la durée.

Vous aurez à solliciter une grande puissance de la part de l’équipement de vape. L’idéal serait donc que la batterie ait assez d’énergie pour tenir longtemps. De manière concrète, il faut reconnaitre que le pod n’est pas vraiment le type de cigarette recommandé pour le power vaping.


Quel accu choisir pour faire du power vaping ?

L’accu que vous aurez à choisir doit également avoir certaines caractéristiques bien précises. Les accus doivent être adaptés à des résistances basses. Puisque c’est ce type de résistance qu’il vous faudra pour faire du power vaping et produire donc de grosses vapeurs.

L’idéal serait de vous tourner vers un accu d’une capacité de 2500 mAh. Il faudra vous assurer que la tension est de 4,20 V à pleine charge. En ce qui concerne l’intensité, il faudra que cette valeur se trouve à 35 Ampères.

Cette valeur est très cruciale, car avec une capacité de décharge de 35 A, vous pourrez choisir une résistance dont la valeur est supérieure ou égale à 0,2 ohm. En choisissant un tel accu, vous comprenez que vous pouvez aller au niveau de résistances très basses. Des conditions idéales pour faire de très beaux nuages.


Quel atomiseur reconstructible choisir pour ce mode de vape ?

Les atomiseurs RDA (Rebuildable Dripper Atomizer) sont les modèles généralement utilisés par ceux qui font du power-vaping. Ces drippers sont d’une utilisation très simple, mais ils sont rudement efficaces pour produire de grosses vapeurs.

L’atomiseur RDA est en fait un simple plateau de montage enfermé dans un top-cap. Ce qu’il faut comprendre, c’est que ce genre d’atomiseur ne dispose pas de réservoir. Cela lui permet de fournir un meilleur rendu en ce qui concerne les saveurs.

Néanmoins, cela force l’utilisateur à rajouter du liquide électronique manuellement après quelques bouffées. Il faut dire qu’il est possible de retrouver sur le marché certains atomiseurs RDA disposant de petits réservoirs de 5 à 10 ml. Cela permet d’éviter la contrainte de rajout de liquide électronique toutes les 5 secondes.

Ces drippers sont utilisés pour faire du power vaping. Dans le même temps, ils font également le bonheur de ceux qui désirent goûter différents liquides électroniques.

Le fait que cet atomiseur ne dispose pas de réservoir facilite le changement de liquide électronique. Pour faciliter la production de gros nuages, il est impératif de vous orienter vers un atomiseur avec un gros afflux d’air.


Quel est le fil résistif adapté au power vaping et quel tressage faut-il choisir ?

Lorsque vous décidez de faire du power vaping, il faut mettre toutes les chances de votre côté pour faciliter la produire de vape. D’abord, en ce qui concerne la résistance, il faut choisir les résistances les plus basses.

Vous l’aurez compris, ici, l’idéal demeure la vape subohm. En plus de ça, il faut choisir un montage spécifique. Au niveau des coils, il est recommandé de préférer un simple coil.

Ce type de montage est idéal pour fournir une grande puissance. Ce qui vous sera utile lorsque vous cherchez à produire de gros nuages.

Pour ce qui est du fil résistif, vous avez le choix entre différentes options. Vous pouvez donc vous tourner vers le Ni80. Ce fil résistif est idéal pour la vape subohm. Il présente également l’avantage d’être très facile à manipuler.

En combinant ce fil avec des résistances dont les valeurs tournent autour de 0,4 ohm, vous obtiendrez de grosses vapeurs. Il est aussi important de rappeler que la chauffe du Ni80 est très rapide, ce qui est toujours bien pour les vapes tricks.

Le ss316 est aussi un fil résistif adapté pour ceux qui recherchent de gros nuages. En effet, il convient de préciser que la chauffe de ce fil résistif est extrêmement rapide. Avec les montages bas, il permet d’avoir une quantité de vapeur impressionnante.

En ce qui concerne le tressage du fil, il faut opter pour le Fused Clapton. Ce type de tressage est conseillé, car il est adapté pour les résistances faibles. De plus, le Fused Clapton dispose d’une bonne surface de chauffe.

Cela lui permet donc de faciliter la production de vapeur. Vous bénéficierez également d’un très bon rendu de saveurs avec ce type de tressage. Le seul défaut de ce tressage reste sa réactivité assez lente à la chauffe. C’est pour cette raison qu’il est conseillé d’utiliser un équipement de vape assez puissant.

Une e-cigarette puissante

Il vous faudra effectivement de la puissance pour faire de gros nuages, il vous faudra atteindre les 80W.

Un accu adapté

Préférez une ecig avec accu plutôt que batterie intégrée, et prenez un accu avec une capacité de décharge de 35 Apère minimum.

Un atomiseur DL

Il vous faudra un atomiseur qui accepte les résistance inférieur à 0.5 ohm.

Le choix du fil résistif

Tournez vous vers le Ni80 ou le ss316, utilisez un calculateur de coil pour vérifier votre build.

Quelle est la méthodologie à suivre pour pouvoir vaper en inhalation directe ?


L’inhalation directe encore appelée vape DL ou vape subohm est adaptée pour le power vaping. La vape DL (Direct to Lung) consiste à envoyer la vapeur directement dans vos poumons.

Pour réussir à bien vaper DL, il est conseillé de bien contrôler sa respiration. En effet, la vape DL nécessite une forte aspiration afin d’envoyer directement la vapeur dans vos poumons.

L’utilisation de certains équipements de musique peut donc vous aider à maitriser votre respiration. Pour faire de la vape DL, il suffit donc de bien contrôler sa respiration pour pouvoir faire rentrer une grande quantité d’air et de vapeur dans vos poumons. L'inhalation directe ressemble au tirage sur une chicha, soit une aspiration courte et directe. Essayer de creuser les joues en aspirant.

la méthode pour inhalation directe

Vers quel type de liquide électronique se tourner pour faire du power vaping ?


Ceux qui cherchent à produire beaucoup de vapeur se tournent généralement vers les liquides électroniques high VG ou Full VG. Ce qui se comprend aisément, car la glycérine végétale est à l’origine de la production de vapeur.


Pour avoir de gros nuages, il est donc logique de se tourner vers des e-liquides avec un fort taux de glycérine végétale ou un e-liquide composé uniquement de glycérine végétale.

Pour conclure, il convient d’indiquer que plus le taux de VG dans le liquide électronique est élevé et plus la production de vapeur augmente. L’idéal pour ceux qui souhaitent faire du power vaping reste d’opter pour un e-liquide avec un taux de VG relativement élevé. En plus de ça, il est aussi nécessaire de prendre en considération le matériel de vape.

En effet, un tel liquide électronique doit être utilisé dans une cigarette électronique adaptée. Cela va permettre de réellement produire de grosses vapeurs et d’éviter que le matériel de vape soit endommagé ou ne subisse une dégradation rapide.

Top